fbpx

Comment louer son appartement sur Airbnb(mon BILAN)

 

Dans cet article, je vais vous parler de mon expérience sur Airbnb durant les mois d’été. Comme vous le savez tous, je suis investisseur immobilier et je loue des chambres en colocation à des particuliers tout au long de l’année. Beaucoup de gens pensent que la colocation durant l’été est une mauvaise affaire car l’appartement est vide durant une période alors que le paiement du crédit et des charges soit permanent. Ainsi, le Cash-Flow est beaucoup amoindri durant cette période.

Cependant, la colocation n’est pas réservée qu’aux étudiants. Certains salariés et stagiaires louent votre appartement tout au long de l’année, et vont souvent prolonger celle-ci même durant l’été. Mais supposez que vous êtes dans le cas où des étudiants vous préviennent au mois de Mai ou Juin qu’ils partent en vacances et qu’ils ne reviendront qu’en Août.

Personnellement, ce que j’ai fait, c’est que j’ai loué mon appartement à la nuitée sur Airbnb. C’est une solution très avantageuse en courte durée. Pour être très franc avec vous, je ne pensais pas que l’appartement que je louais durant l’année allait avoir autant de demandes puisque la ville où il se situe n’est pas une station touristique.

Mais ce qu’il faut garder en tête, c’est que si vous avez un appartement haut de gamme situé dans un lieu stratégie au sein d’une ville dynamique, il peut vite se transformer en appartement attractif pour les touristes. Établissons un petit bilan de la période de Mai à Août. C’est moins rentable qu’une colocation (qui m’apporte 550€ par chambre), mais cela reste intéressant.

 

I. Chiffres

Au mois de Mai, je n’ai pas pu soumettre mes appartements à la location à courte-durée en Airbnb car certains locataires résidaient encore dans mes appartements. Mais, j’ai tout de même réussi à récolter 885€ au mois de Mai et 532€ au mois de Juin. Le maximum a été atteint en Juillet, pour 1 612€ de revenus, tandis que le mois d’août, où je n’ai loué que le demi mois, m’a apporté 616€. Le total sur ces quatre mois s’élève à 3,646€, soit une moyenne de 911€ par mois, alors que ce total aurait pu être nul si les appartements étaient restés vides.

J’aurai pu retrouver des colocataires dès début Août, mais vu que j’étais bien lancé dans la courte-durée, j’ai préféré laisser cela comme c’était.

Au niveau des nuits réservées, on est à 42 tandis que les nuits non réservées s’élèvent à 36. C’est donc un taux d’occupation de 54% que l’on retrouve, même si ce taux-ci aurait pu être davantage plus élevé (autour des 70-80%). Je pense tout de même que je n’ai pas utilisé les instruments nécessaires afin d’optimiser le nombre de nuitées réservées dans mon appartement. Le prix se trouvait dans l’intervalle 54-150€.

Oui, j’ai débuté avec un prix bas, avant de vite augmenter le tarif à 100€ et plus, car, d’une part, je n’étais pas bien renseigné sur le potentiel des locations sur Airbnb et, d’autre part, j’étais le seul gestionnaire de mes biens mis à la location. Le potentiel de l’appartement, grand et comportant beaucoup de chambres, m’aurait rapporté davantage de revenus si j’avais choisi de mettre un gestionnaire en charge de mon bien dès le départ.

 

II. Avis et bilan

Les avis sont très bons, avec une évaluation globale de 4,2 et 6 commentaires. Vous voyez que je n’ai pas eu énormément de voyageurs, mais cela était suffisant pour avoir un bon revenu total. Les locataires ont relevé la « propreté impeccable », « l’hospitalité unique ou encore les « touches d’attention » qui ont été offerts par la location de mon appartement.

J’ai néanmoins vécu une mauvaise expérience avec le dernier client à cause d’une erreur d’inattention de la part de la conciergerie. En effet, le locataire a relevé des défauts en termes de propreté, ce qui a fait chuter ma note. Mais ce sont les règles du jeu. Le lendemain, nous avons envoyé des personnes chargées d’effectuer le ménage.

Vous imaginez bien qu’il est difficile de se déplacer à des heures différentes, souvent très tard le soir, de manière quotidienne, pour effectuer des visites aux locataires. Il faut donc déléguer cette charge à une conciergerie compétente, et le principe est le même qu’en colocation. Il faut déléguer !

 

Airbnb, et la location à courte-durée en général, est une stratégie efficace à mettre en place, en plus des colocations, afin de ne pas avoir de chambres vides en périodes estivales.

4 VIDÉOS DE FORMATION OFFERTE SUR L'IMMOBILIER
Comment devenir rentier grâce à l'immobilier en investissant sans apport
Vidéos 100% offertes aujourd'hui
2019-11-28T18:41:06+01:00By |