fbpx

Comment investir dans une colocation haut de gamme ?

Pourquoi investir dans une colocation haut de gamme et pas une colocation classique ?

La colocation classique a longuement eu une mauvaise réputation (saleté, espace étroit etc.). Les temps ont évolué et la tendance est plutôt tournée vers la colocation haut de gamme.

Les étudiants préfèrent y rester car ils y trouvent leur confort et un espace de vie agréable.

Conseil 1 : Bien choisir l’emplacement

Vous devez avoir un appartement proche des commodités (proche du centre-ville) et de l’Université. Si l’étudiant vient de province, il ne connait pas forcément la ville. L’emplacement est donc important : tout à proximité (restaurant / Fast-Food), laverie, médecin, boulangerie… une vrai économie de temps.

Quand les parents visitent, ils seront très contents de voir que leur fils trouve des facilités à aller faire les courses, se couper les cheveux, aller manger etc. Si vous proposez un appartement situé à 10 minutes de bus de l’Université, l’étudiant aura tendance à choisir celui-là au lieu d’un appartement à 30 minutes.

Essayez de choisir un appartement près des activités et des gares.

Conseil 2 : Les caractéristiques du logement

Tenez compte de la luminosité, de la surface, de l’étage (plus vous serez surélevé, et plus la luminosité sera bonne), et du nombre de pièces (pièces communes – salon – ou pas) que comprend le logement.

Concernant les chambres en colocation haut de gamme, il faut de l’espace, et non un cagibi.

Concernant les salles de bain en colocation haut de gamme, il en faut plusieurs, selon le nombre de locataires. Une seule pour cinq n’est pas assez du tout (le matin avant d’aller à l’université, les étudiants seront susceptibles de se bousculer et être constamment en retard si une seule salle de bain est disponible, ce qui les pousserait à changer de logement).

Conseil 3 : Les équipements

Une jolie décoration est nécessaire. La décoration apporte de la luminosité, critère évoqué dans le conseil numéro 2. Elle doit être en accord avec votre style personnel, mais ça doit plaire aux futurs colocataires surtout. Dans certaines villes, de la décoration de très mauvaise qualité ( papier peint décollé, couleur terne…) est proposée. Faites la différence !

L’équipement électro-ménager de qualité (lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge) pourrait faire toute la différence car cela leur économise énormément de temps et d’argent (au lieu de sortir à la laverie, ils se chargeront d’insérer leurs habits dans le lave linge quand ils pourront et à moindre prix).

Il faut investir dans un bon lit, de bonnes chaises, une bonne peinture.

Conseil 4 : Les services supplémentaires

Ajoutez des service supplémentaires dans vos colocation : c’est comme un bonus amenant le colocataire à signer le bail.

Jetez un oeil à ce qu’il se fait dans les locations en courte durée. Vous y trouverez beaucoup d’idées.

Voici quelques exemples :

  • Accueil personnalisé, visites à l’heure et qui se passent bien, la personne s’occupant d’elle répond rapidement. Insuffler le mode de collocation que vous voulez créer (conviviale, une collocation qui va rapprocher les personnes…).

  • Les aider à remplir les documents administratifs (pour le loyer notamment).

  • Si les parents voient que le propriétaire prend soin de leur enfant, ils seront rassurés. Il faut convaincre les parents que leurs enfants ne seront pas lâchés dans la nature.

  • Créer une charte : ménage (pour garder la collocation propre) 2x par mois / 1x par semaine, à vous de choisir.

  • Une connexion haut débit inclus dans les charges.

Pensez à des choses pouvant leur faciliter la vie. Il suffit de quelques petites choses pour faire le « plus » pour que le colocataire se dise « ah ça c’est super, je veux louer chez lui ».

En somme, en proposant une colocation haut de gamme, vous proposez une prestation supérieure au reste, ce qui vous permettra de gagner beaucoup d’argent.

2019-11-07T21:42:39+01:00By |